Une560Après la reprise des exportations de charbon australien vers la Chine en janvier 2023, Canberra et Pékin viennent de trouver un accord pour mettre un terme au conflit commercial qui les oppose à propos du super droit de douane chinois de 80,5% frappant depuis 2020 l’orge australien : Canberra a suspendu sa plainte devant l’OMC, tandis que Pékin s’est engagé à revoir sa mesure, qui devait en théorie s’appliquer pour une période de 5 ans. Commentant l’accord, les ministres australiens des Affaires étrangères (Penny Wong) et du Commerce (Don Farrell) ont indiqué qu’un deal équivalent pourrait être conclu concernant les droits antidumping et anti-subventions prohibitifs (jusqu’à plus de 200%) frappant depuis novembre 2020 les vins australiens importés en Chine. En attendant, on constate que Macao a importé pour 349 M€ de vin en 2022, dont 146 M€ de vin français (+19%) et surtout pour 182 M€ en provenance d’Australie, soit une progression de 242,6% pour ce dernier pays. D’aucuns soupçonnent des réexportations « grises » vers la Chine.

Les vins de Bourgogne à l'export


Exportations des vins de Bourgogne : stop ou encore ?
Les bourgognes vus depuis New York
La Chine plébiscite les grands bourgognes
La Bourgogne au Japon : la qualité ou le prix ?

bandebourgognehome

Le poids des promotions dans les V&S a augmenté en 2023


Entre restrictions dues à loi EGalim et sensibilité aux prix liée à la baisse du pouvoir d’achat, comment les promotions et leurs mécaniques ont-elles évolué en 2023 ? Pour y voir un peu plus clair, V&S News a sollicité les panélistes et interrogé les acteurs de terrain de la distribution.

Bande605
Group:1