une340Martini (Bacardi-Martini) innove avec Fiero, un nouvel apéritif « composé d’ingrédients naturels, aux notes fruitées d’orange et de mandarine ». Cette nouvelle expression est élaborée à partir de vin blanc, d’écorces d’oranges cultivées dans la région de Murcia et d’armoises récoltées dans le petit village italien de Pancallieri, qui macèrent ensemble pendant deux mois. Trente-huit ans après le lancement de Martini Rosato, ce Martini Fiero a l’ambition de réinventer l’aperitivo, synonyme de l’art de vivre à l’italienne. Il semble surtout vouloir concurrencer Aperol qui fait un carton sur le marché français grâce au spritz. Si Aperol se consomme avec du prosecco et de l’eau gazeuse, Martini Fiero préconise une dégustation allongée de tonic : une boisson tout aussi rafraîchissante et low alcool, parfaitement dans la tendance. Au-delà du mode de consommation, c’est surtout en termes de prix que Fiero frappe fort. Le nouvel apéritif de Bacardi a fait le choix d’un degré d’embouteillage de 14,4° contre 15° pour Aperol et d’une bouteille de 75 cl contre 1 l. De quoi proposer facilement un prix de vente inférieur : Martini Fiero est en effet commercialisé en GMS à 8,49 €, soit 11,32 € le litre (contre 14,50 € environ pour Aperol). Martini Fiero & Tonic sera naturellement à l’honneur de Ma Terrazza, du 29 mai au 3 juin, à partir de 18 heures, au Petit Bain, une péniche amarrée au port de la Gare (Paris 13e). L’an passé, l’événement avait réuni 15 000 personnes : en plus d’initier les Parisiens à l’esprit de l’aperitivo, l’édition 2018 de Ma Terrazza promet de nombreuses surprises.

Première campagne de communication sur l’appellation Champagne

Évoquée depuis de nombreuses années, la communication sur l’appellation champagne a été officiellement lancée le 12 avril par le SGV Champagne, lors de son assemblée générale, et soutenue aussi bien par les Vignerons indépendants que la Fédération des coopératives. 
bande340

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Les végétaux, des packagings alternatifs crédibles

Canne à sucre, lin, algues : la R&D va bon train pour trouver des alternatives à la bouteille en verre. Avec des arguments écologiques qui peuvent faire mouche.
bande338

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Group:1