une copieChaque automne, les mêmes promotions à « prix cassés » en grande distribution mettent le feu au vignoble champenois qui s’insurge contre ce qu’il considère comme une dégradation inadmissible de l'image du champagne (sur ce sujet téléchargez sur vsnews.fr l'enquête : « Le champagne en GMS : du produit d’appel aux promotions sur les cuvées premium »). La nouvelle législation, issue des états généraux de l’alimentation, en cours de validation mais annoncée comme d'applicable à partir du mois dès avril, a pour objectif de réduire la guerre des prix que se mènent les enseignes sur le dos de l’image de marque des produits alimentaires. Concrètement, le seuil de revente à perte serait augmenté de 10% afin d’imposer aux enseignes de prendre en compte leurs coûts. Le seuil de revente à perte ne concerne pas les nouveaux instruments promotionnels (NIP), c’est-à-dire les cartes de fidélisation, bons d'achat, carte cagnotte, etc., principaux responsables de la dégradation de prix perçue par le consommateur, avec des remises affichées pouvant atteindre 70% du prix fond de rayon. La nouvelle réglementation s’attaquerait aussi aux NIP puisqu’elle limiterait les promotions à 34% de la valeur du produit et à 25% en volume annuel. Sur le papier, il serait donc impossible de proposer la 2e bouteille gratuite à partir du mois d'avril alors que des opérations promotionnelles ont d'ores potentiellement déjà été négociées. Les vins tranquilles et effervescents – et sans doute aussi les spiritueux – devraient intégrer le périmètre de cette réglementation sur l'encadrement des relations contractuelles pour les produits alimentaires. Il faut l'espérer, car les produits non alimentaires risquent, eux, de subir un surplus d'agressivité commerciale de la part des enseignes pour attirer les consommateurs dans leurs points de vente.

E-commerce & retail, liaisons dynamiques

Même si le dynamisme du e-commerce est indéniable, les circuits traditionnels n’ont pas dit leur dernier mot. Un point à travers la dernière étude Kantar Worldpanel sur les ventes de PGC.
bande326

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Optimiser sa communication sur les réseaux sociaux : les jours et les heures clés !

CoSchedule, outil de gestion éditoriale des médias sociaux, a mis au point un calendrier répertoriant les meilleurs moments pour publier des contenus selon le réseau social utilisé et espérer atteindre ainsi la cible visée.
bande325

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Group:1