champuneAprès un mauvais mois de septembre, les expéditions de champagne du mois d’octobre affichent un retrait encore plus net (-9,8% à 33 M cols). Toutes les familles reculent : les maisons de 10,6% (25,2 M cols), les vignerons de 6,5% (5,1 M cols) et les coopératives de 8,6% (2,7 M cols). Du côté des marchés, la mauvaise surprise concerne l’UE où les expéditions s’écroulent de 21% (10 M cols), à cause de l’important recul des ventes des maisons (-22,6% à 8,6 M cols), des vignerons (- 8,5% à 502 140 cols) et des coopératives (-9,4% à 883 630 cols). Le marché français n’est pas plus brillant à -7,3% (14,33 M cols). Encore une fois, ce sont les pays tiers qui tirent la Champagne avec +2,1% à 8,73 M cols. Sur ce marché, de fortes disparités sont à noter entre les familles. Alors que les maisons et les coopératives affichent une tendance haussière (respectivement +2,7% à 7,8 M cols et +7% à 570 000 cols), les vignerons baissent fortement (-16% à 328 440 bouteilles).
Sur une plus longue période, à savoir les dix premiers mois de 2016, la tendance reste négative à -2,7% (217,18 M cols) avec des reculs sur les marchés français (-3%) et européen (-5%), alors que les ventes sur les pays tiers sont tout juste stables (+0,1%).
Sur 12 mois glissants, les expéditions passent sous la barre des 310 M cols à 306 M, en baisse de 2%. 2016 n’est pas terminée et les scores des deux derniers mois de l'année vont être scrutés avec attention. Pour mémoire, 50% des expéditions annuelles s'effectuent en moyenne entre début septembre et fin décembre. Au vu des tendances actuelles, la Champagne expédierait potentiellement moins de 300 M cols, mais pour une valeur qui pourrait encore battre un record !

La part du e-commerce progresse dans les achats de vin

Selon le dernier Baromètre Sowine/SSI 2016, si le vin reste en tête des boissons alcoolisées consommées dans l’Hexagone, les Français ont toujours besoin d’approfondir leurs connaissances pour mieux l’apprécier et, surtout, l’acheter. Un achat qui s’effectue de plus en plus en ligne et même via smartphone ou tablette.
enq279

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Le champagne en GMS : du produit d’appel aux promotions sur les cuvées premium

Longtemps considérée avec crainte ou mépris (voire les deux) par les opérateurs champenois, la grande distribution s’est peu à peu installée dans leur paysage commercial, surtout à l’approche des fêtes, période qui concentre près de 40% des ventes de champagne en France.
champ2

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Group:1