une346Propriétaire à Saint-Émilion (Château Yon Figeac), Alain Château possède également trois domaines en Anjou, dont l’exploitation est désormais reprise par Les Caves de la Loire, groupement coopératif détenu par Loire Propriétés. Les trois domaines représentent une surface totale de 38 ha : le Château Bellerive, « l’un des fleurons de l’appellation quarts de chaume », selon Baptiste Fabre, responsable marketing et communication chez Loire Propriétés, le Château de la Guimonière, en appellation coteaux-du-layon-chaume, et le Château de Varennes, en appellation savennières. Pour Baptiste Fabre, « les AOC de renom produites en Anjou par Alain Château se sont avérées déterminantes dans le choix de la reprise de l’exploitation des vignes ; nous voulons consolider notre présence sur les vins blancs haut de gamme de la Loire, sécuriser nos approvisionnements et bénéficier des savoir-faire des équipes en place ». Il s’agit également de développer les ventes dans le circuit traditionnel, stratégie déjà affirmée par le groupe coopératif à l’occasion de la reprise du Domaine Corre Morin en 2017. « Nous souhaitons aussi consolider les productions de coteaux-du-layon, une autre appellation fer de lance de Loire Propriétés, dans le droit fil de la reprise des Vignobles Touchais l’année dernière, complète Baptiste Fabre. Notre volonté est bien de produire des vins à la qualité irréprochable, dans le respect de la typicité des terroirs et des principes de développement durable. » Loire Propriétés, qui exploite 5 000 ha de vignes et affiche un CA de 62 M€, confirme ainsi sa stratégie de développement qui pourrait se traduire, le cas échéant, par de nouvelles acquisitions.

Baromètre Sowine/SSI 2018

Si le vin garde la faveur des Français, en 2017, ils ont moins acheté chez les cavistes et en ligne, deux réseaux qui enregistrent une baisse significative. En revanche, la recherche d’informations avant l’acte d’achat reste une priorité, en particulier auprès de l’entourage et via les réseaux sociaux.


bande346

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Les applications de reconnaissance d'étiquettes à l’épreuve de la créativité des V&S

bande345Relativement récentes, les applications permettant de prendre en photo une étiquette pour connaître les caractéristiques d’un V&S connaissent un succès grandissant. Mais l'augmentation exponentielle du nombre de références et des éditions limitées pourrait déjà remettre en cause ce nouveau levier de vente…


Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Group:1