Une429Rodolphe Lameyse, directeur de Vinexpo, confirme à V&S news le nouveau report de Vinexpo Hong Kong, devenu inéluctable avec les problèmes mondiaux de confinement et de restrictions de circulation, sans oublier le retrait du Chili, invité d'honneur de cette édition. Il annonce en particulier son intégration dans une nouvelle offre globale. « En discutant avec nos clients, nous avons bâti et mis en place un nouveau dispositif : Vinexpo Tour 2020-2021. » Objectif : proposer des « offres commerciales à tiroirs » et « accompagner les clients dans un tour du monde » avec de nouvelles dates et un nouvel ancrage international dans un pays encore confidentiel. Dans cette nouvelle configuration, le salon de Shanghai est maintenu (21 au 23 octobre 2020), comme celui de Paris (15 au 17 février 2021). Hong Kong est reporté du 23 au 25 février 2021, New York en mars 2021 et la nouvelle destination est prévue en septembre 2021. Avec cette nouvelle offre, les clients de Vinexpo pourront choisir tout ou partie des lieux et dates, sachant que la société se chargera de « tous les aspects logistiques, notamment le montage des stands, afin que les clients puissent se concentrer uniquement sur le business ». Une formule d’abonnement à l’année, facturée en une seule fois, quelle que soit la prestation choisie, sera également proposée, précise Rodolphe Lameyse.

« Let’s make wine social »


Recruter de nouveaux buveurs de vin est une question de survie pour la catégorie, que ce soit au sein des générations émergentes ou sur de nouveaux marchés. Mais où les trouver et comment les intéresser ? Deux tables rondes très internationales ont abordé ces questions lors de la conférence Wine Future organisée par Chrand Events à Coimbra, au Portugal.

bande596

Les attaques en mer Rouge font tituber la logistique des vins et spiritueux


Allongement de 11 jours des délais de livraison, hausse du prix du fret, menace de tension sur la disponibilité des conteneurs… Les conséquences du détournement des navires du canal de Suez depuis la mi-décembre et le contournement de l’Afrique via le cap de Bonne Espérance désorganisent une nouvelle fois la supply chain.

bande595 1
Group:1