Une498 OK copiePlacé en procédure de redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bordeaux le 24 novembre dernier, Château Loudenne (132 ha dont 62 ha de vignes cultivées en agriculture biologique, 50 en AOC médoc et 12 en AOC bordeaux blanc) cherche aujourd’hui un repreneur. Le groupe chinois Kweichow Moutai – première capitalisation mondiale dans les V&S – avait acheté la propriété médocaine iconique en 2013, dans le cadre de la politique d’expansion internationale alors promue par la Chine auprès de ses entreprises d’État. Distributeur historique de la marque Moutai sur les marchés du duty free, la maison Camus est devenue actionnaire minoritaire du château en 2016 pour accompagner la réorganisation des équipes, le renouvellement du vignoble, la montée en qualité de vins, la redéfinition de la plate-forme de marque et la refonte des réseaux de distribution. Les nouvelles contraintes liées aux transactions à l’étranger pour les sociétés d’État chinoises ont rendu impossible la mise en place du plan d’investissement nécessaire à la continuité de développement de Château Loudenne, et donc à la poursuite de son activité sous sa forme actuelle. Le démarrage de la procédure de redressement judiciaire permet de lever toutes les complexités transfrontalières. « Nous sommes très attachés à Château Loudenne et convaincus de son avenir, et nous restons à la disposition du futur repreneur pour continuer, s’il le souhaite, à accompagner son développement », annonce Cyril Camus, président de Camus Holdings.
Administrateur judiciaire (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), informations (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Échanges mondiaux de vin en vrac

Bande497 DossierVrac

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Publications (gratuit pour les abonnés)

Analyse de la refonte des accises sur les boissons alcoolisées au Royaume-Uni

Le chancelier de l’Échiquier, Rishi Sunak, a annoncé le 27 octobre un projet de réforme radicale du système de taxation des boissons alcoolisées outre-Manche pour application en février 2023. Réelle simplification ou augmentation déguisée des droits d’accise, notamment sur les vins tranquilles ?
Bande497 VracRoyaumeUn Accises

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Publications (gratuit pour les abonnés)

Group:1