Le 6 juillet dernier, Bruxelles et Tokyo ont signé l’accord de libre-échange qu’ils négociaient depuis 2013. Le texte prévoit le démantèlement immédiat des droits de douane sur les vins européens importés au Japon. Il comporte également un dispositif piloté par un groupe de travail ad hoc, qui vise à faire approuver par le Japon divers additifs et pratiques œnologiques que sa législation ne reconnaît pas encore, ainsi que la reconnaissance et la protection mutuelle d’environ 200 indications géographiques, dont 35 pour les V&S français. 

bande383 1

mini enquetes2

ENQUÊTE V&S NEWS
Prix non abonné : 9,00 € HT I Prix abonné : Gratuit

Group:1