La fin de l'emballement chinois a dévoilé un marché fragile, reposant sur un pilier précaire, celui des achats gouvernementaux et des cadeaux, remis en cause par la politique d'austérité des autorités. Chacun se lance désormais à l'assaut du « marché réel », celui des consommateurs qui achètent et boivent le vin. Une quête de longue haleine.

Tang-Jiu-Hui-Chengdu-072
mini enquetes2

ENQUÊTE V&S NEWS
Prix non abonné : 12,00 € HT I Prix abonné : Gratuit

Group:1