Le 1er mai prochain, entrera en vigueur en Chine une nouvelle loi sur les marques qui modernisera le cadre législatif antérieur et aggravera les sanctions. Le trademark squatting, notamment, est visé. Analyse détaillée avec He Jing, avocat au cabinet An Jie de Pékin, et Alan Chiu, son confrère chez Mayer Brown JSM à Hong Kong.

bande2
mini enquetes2

ENQUÊTE V&S NEWS
Prix non abonné : 6,00 € HT I Prix abonné : Gratuit

Group:1