Les Japonais boivent aujourd’hui à peine 550 Ml de saké par an, contre 750 Ml dix ans plus tôt. Les brasseries, quant à elles, sont passées de 3 500 dans les années 1980 à 1 200 de nos jours. Leur survie passe par la conquête des marchés étrangers. De fait, les exportations progressent. Elles ont quintuplé depuis 2000 et ont encore gagné 10% en valeur en 2016, à 15.5 Md JPY (124 M€). La performance, favorisée par un yen faible, reste néanmoins modeste : seuls 3% des volumes sont exportés, ce qui signifie cependant aussi une grosse marge de progression.

bande311

mini enquetes2

ENQUÊTE V&S NEWS
Prix non abonné : 9,00 € HT I Prix abonné : Gratuit

Group:1