De plus en plus de Français déclarent boire du vin. Ils sont 67% en 2015 contre 62% en 2010, ce qui n’empêche pas une baisse de la consommation dans l’Hexagone. Principale raison : le nombre décroissant des consommateurs quotidiens ou presque. Parallèlement, la classe des consommateurs « occasionnels » se développe et concerne désormais 51% des Français. Ces derniers aiment les vins « qualitatifs » qui sont pour eux des boissons festives et culturelles.

bandeau 229
mini enquetes2

ENQUÊTE V&S NEWS
Prix non abonné : 12,00 € HT I Prix abonné : Gratuit

Group:1