rollsRolls Royce propose à ses clients un nouvel accessoire de luxe : un coffre à champagne Rolls-Royce Motor Cars. Réalisé autour d'une armature en aluminium et fibre de carbone, il est habillé d'un cuir grainé naturel noir, marqué de l’emblème du Spirit of Ecstasy, et complété de finitions en bois de chêne Tudor (ces matériaux sont ceux utilisés pour les modèles de la marque anglaise). Il s’ouvre sous la pression d’un bouton pour présenter un set de champagne pour 4 personnes. Quatre flûtes en cristal soufflé, des serviettes en coton brodées du monogramme « RR » et des petites cuillères à caviar en nacre sont intégrées à ce coffre illuminé à l'intérieur. Les côtés du coffre se déplient automatiquement laissant sortir deux hamacs ornés de cuir Rolls-Royce « Hotspur Red » dans lesquels sont placés des refroidisseurs à champagne en aluminium anodisé noir et en fibre de carbone. Une configuration caviar est disponible, dans laquelle deux caissons thermiques de caviar, chacun pouvant accueillir une boîte de 30 g, sont complétés par deux caissons à blinis.
En ce qui concerne son prix, le service presse de Rolls Royce précise : « Cet objet, destiné aux épicuriens fortunés, disponible chez les revendeurs Rolls-Royce Motor Cars, est évidemment proposé à un prix en rapport avec son caractère tout à fait exclusif : il est accessible à partir de 37 000 £ hors taxes (environ 42 500 €) ». Et à ce prix-là, s’il est livré sans champagne, il est quand même personnalisable !
À noter : trois bols en porcelaine dissimulés dans une capsule thermique peuvent remplacer les flûtes pour ceux qui souhaiteraient remplacer le champagne par un autre alcool !

Taïwan, marché discret mais premium pour le vin français

Taïwan, 23 millions d’habitants, paraît minuscule face à la Chine continentale. Son marché du vin, mature et diversifié, n’en offre pas moins des opportunités à ne pas négliger.
bande389

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Sud-Ouest : démarrage en douceur pour les vins à faible degré d’alcool

Au moins deux grands opérateurs du Sud-Ouest, à savoir Vinovalie et Plaimont, se lancent cette année dans la production de vins à faible degré d’alcool. Avec un degré d’engagement différent. Ils n’ont pas été les premiers dans cette région à s’y essayer. D’autres y réfléchissent.
bande388

Une version de cette enquête au format pdf est téléchargeable en rubrique V&S Documentation (gratuit pour les abonnés)

Group:1